Association de Sauvegarde du

CHATEAU DE GAVRAY

Période 1048 - 1066

1049 - Après la bataille de Val-ès-Dunes, Guillaume cherche une ville forte pour affirmer son autorité dans la partie ouest du duché. Il choisit Caen qui n’est encore qu’une agglomération naissante. Le vaste château, dont les travaux commencent, signe le véritable acte de naissance de la ville.
Pour asseoir son autorité et assurer sa descendance, il projette un mariage avec Mathilde, fille de Baudoin, ce qui lui permettrait de conclure une alliance avec un ancien ennemi, le comte de Flandre. Pour l’Eglise le mariage est consanguin, Mathilde descend à la cinquième génération d’une fille de Rollon. Au concile de Reims, le pape Léon IX, ennemi déclaré des normands, s’oppose au mariage, qui aura cependant lieu à Eu en 1050.
1050 - Mariage de Guillaume et Mathilde.
Cette politique inquiète les Richardides dont certains entrent en dissidence ouverte. Guillaume réagit avec fermeté. Il arrête et exile Guillaume Werlanc, comte de Mortain. Guillaume Busac, comte d’Evreux et Guillaume d’Arques assiégés et vaincus dans leurs châteaux subiront le même sort (1050-1054). Tous étaient descendants, légitimes ou illégitimes, de Richard I et de Richard II et en mesure de contester son héritage. Mauger, archevêque de Rouen, est déposé pour indignité et remplacé par Maurille, prélat réformateur.
1054 - Pour le contrôle du Maine, la Normandie est attaquée, l’une des armées conduite par Eudes, frère du roi de France, est massacrée à Mortemer.
1057 - Une nouvelle offensive remonte la vallée de l’Orne, elle est interceptée au gué de Varaville près de Caen. Le roi de France doit se retirer devant le duc de Normandie qui a désormais les mains libres pour la conquête du Maine qu’il reçoit en héritage à la mort du comte Herbert II, réfugié auprès de lui.
1059 - Le pape Nicolas II, qui a succédé à Léon IX, lève l’interdit du mariage suite à un retournement d’alliance avec des Normands d’Italie en sa faveur. En échange les travaux de l’Abbaye aux Dames, fondation de Mathilde, sont immédiatement commencés. Ceux de l’Abbaye aux Hommes, fondation de Guillaume, démarrent en 1065.
Appuyé sur Rouen et Caen, Guillaume tient désormais fermement le duché.
1063 - Il s’empare du Mans et fait reconnaître le titre de comte du Maine à son jeune fils Robert Courteheuse.
1064 - Il intervient en Bretagne dans le conflit opposant Conan II et Eudes de Penthièvre, il libère Dol puis s’empare de Dinan et rétabli son autorité sur le Mont Saint Michel accompagné d’un seigneur anglo-normand Harold Godwinson.

 

Guillaume dans la tapisserie de Bayeux

Précédent