Association de Sauvegarde du

CHATEAU DE GAVRAY

LES PAVES

 

Découverts lors de la fouille du logis, ils traduisent le soin apporté à la décoration de cette zone et donc son importance.

 

 

 

 

Ces pavés luxueux ont été réalisés « à l’engobe ». Cette technique consiste en l’estampage du pavé par une matrice qui laisse donc un creux.

Une illustration de cette étape peut être imaginée en voyant le reste de pavé aux « roques d’échiquier » qui serait resté volontairement sans engobe.

 

 

  Pavé aux "Roques d'échiquier".

La deuxième étape consiste en un remplissage des creux par la glaçure jaune.


Il existe une autre méthode ou ‘l’on trempe le carreau dans la glaçure puis on l’estampe. Les deux étapes sont alors réunies en une seule.


Les motifs sont classiques de la Basse Normandie. Ainsi le poisson dans une navette se retrouve à l’Abbaye aux Hommes de Caen.

Les sites de productions se trouvaient dans le Bessin ou en Pays d’Auge.

Certains motifs sont manifestement conçus pour être assemblés par exemple en rosasse, en frise ou pour former des motifs contrastés.

Pavé retrouvé Le motif possible reconstitué.
Pavé retrouvé. Frise possible.
   
Pavé à motifs sombres. Pavé similaire mais à motifs clairs (Très usé).

La diversité des décors et les combinaisons possibles pour ces pavés laisse facilement imaginer l'impression de majesté que l'on devait avoir en pénétrant dans ces salles.

Précédent