Association de Sauvegarde du

CHATEAU DE GAVRAY

Reconstitution, plan schématique du site et du parcours KIT-M du Château de Gavray

Essai de reconstitution réalisé par Rhoda CRONIN-ALLANIC
Archéologue – Illustratrice
Membre du Conseil d’administration de l’association
www.rhoda-allanic-illustration.fr

Cet essai représente le château tel qu’il devait exister avant sa destruction en 1378 par Bertrand Du Guesclin, puis  en 1390 par Thomas Graffart.
Il a été réalisé à partir des quelques documents disponibles, à l’aide de comparaison avec des constructions similaires de la même époque et du dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle de Viollet-le-Duc.
Si cet essai ne permet pas d’assurer sa totale authenticité, il constitue néanmoins un nouveau moyen de faciliter et d’améliorer la compréhension de ces vestiges et de militer à leur sauvegarde et à leur valorisation.

 

Plan du site et de l'emplacement des bornes du parcours KIT-M
 
 
Gravure du château prise du sud, de la Lande Saint Luc.
in "Le château de Gavray et la châtellenie de Gavray" de Fernand VATIN - 1937 - Imprimerie Barbaroux

Monsieur Onfroy de Tracy,  dans son ouvrage « Gavray et son château » publié en 1863, décrivait ainsi le château :
« Au XIVe siècle, le site du château présente sa masse arrondie assez semblable à la proue d’un navire renversé.
La colline sur laquelle s’élèvent les fortifications mesure 47 mètres de large sur 126 mètres de longueur et représente une surface de 4 600 m2.
Au sud-est : à ses pieds et à ses flancs, des maisonnettes de chaume l’enserrent, quelques jardins gravissent plus haut jusqu’à la Douve de l’ancienne forteresse (aujourd’hui rue du moulin à tan).
« Des Bains », situés sur la hauteur, on voit au-dessus des fortifications de l’enceinte, l’Abside de la chapelle et la masse d’un gigantesque Donjon et des tours voisines.
A l’ouest, en venant d’Avranches ou de Cérences, on aperçoit les restes d’une vaste tour semi-circulaire éventrée par le milieu dont le revêtement extérieur se distingue encore.
En avant de la tour semi-circulaire, une plate forme séparée des fortifications principales par une tranchée de 12 à 15 mètres de largeur, creusée dans le roc domine la seule voie d’accès au château.
A l’extrémité de la voie qui descend du château, on trouve deux tours dont la position est indiquée par les fouilles opérées pour enlever les pierres à leur base.
Cet endroit à conservé le nom de Pont-Gaché certainement à cause du premier pont-levis qui s’y trouvait, le second pont-levis devait être placé en avant de la plate forme, le troisième reliait la grosse tour avec la plate forme.
Une ancienne voie, probablement romaine, reliant Coutances à Avranches s’élève du Pont-Gaché vers la lande Saint Luc où elle côtoie, en atteignant le plateau, une forte levée de terre destinée à protéger de ce côté les abords de la forteresse.
Au nord, au- dessous du Pont-Gaché, le même chemin descend vers le bourg, s’appuyant à droite sur la butte et soutenu à gauche par une muraille dont on aperçoit encore les vestiges.
La muraille et le chemin formaient la fausse braye dont parle d’Uronville dans son récit du siège de 1378 dans son ouvrage « Vie du duc de Bourbon ».
L’entrée de cette fausse braye était placée à l’angle du chemin de la lande et celui de la grosse pierre.
Au sud, côté Bérence, les murailles se détachent par leur couleur grisâtre.
 Deux énormes masses de pierre lancées, dit-on, par l’explosion de la poudre en 1378, se sont arrêtées à une hauteur de 80 mètres.
Le château était défendu, au nord par les murs, un large fossé (douve), puis au pied de la colline une rivière assez large ; au sud, l’escarpement de la colline, la rivière coulant à ses pieds et des murailles aux gigantesques proportions mettaient les défenseurs  à l’abri de toute attaque.
Une distance de 372 mètres séparait la grosse tour des fortifications du Pont-Gaché ».

 
Plan de Monsieur BRODBECK, Ingénieur du service vicinal de Gavray paru dans "Le château de Gavray et la châtellenie de gavray" de Fernand VATIN - 1937 - Imprimerie Barbaroux.

 

 

Précédent