Association de Sauvegarde du

CHATEAU DE GAVRAY

LA ZONE DU LOGIS

Sommaire

1 – Présentation de la zone est
2 – Les fouilles

Cette page

 

3 - Le bâtiment AB
      3.1 les structures apparentes
      3.2 la fouille

Bâtiment AB

4 – Le bâtiment C
      4.1 les structures apparentes
      4.2 la fouille
5 – Les bâtiments antérieurs à C
6 – l’angle nord-est de l’enceinte
7 – La tour d’escalier
8 – Les latrines
9 – Entre la tour d’escalier et les latrines                   
10 – Entre les latrines et le mur d’enceinte

Appendice :
Extrait de la conclusion du rapport de fouilles 1989

Autres bâtiments

    Vue d'ensemble

1 - Présentation de la zone est 

Après les premiers travaux de débroussaillage et de reconnaissance de la zone est, on trouvait là un ensemble de bâtiments d’une assez grande ampleur. C’est la seule zone de l’enceinte, avec celle du donjon, à présenter des traces aussi importantes de constructions. Mais ces bâtiments paraissent d’une nature différente de la grosse tour ronde, du massif donjon carré, au sommet de la colline, qui révèlent l’aspect militaire et défensif du château.

Ici, au fond de la plate-forme (lieu le mieux protégé du site), les murs sont plus minces, l’appareil apparemment plus soigné. Au cours des fouilles des années précédentes, il avait été ramassé quantités de carreaux de pavage en céramique rouge dans le chemin extérieur, au pied des murs de ces bâtiments. Ces quelques indices permettaient d’imaginer des bâtiments plus résidentiels.

Le caractère résidentiel du château est assez mal connu, mais il est certain que Charles II de Navarre, sa famille et ses proches y séjournèrent à de nombreuses reprises. Un texte de 1321 dresse la liste des bâtiments dont les gouttières viennent d’être refaites : 

« la grant sale, une des tourelles leiz la chapelle, la maison dessus le puiz, la maison au portier, la maison d’après la chapelle… »

2 – Les fouilles 

 

 Sur ce plan sommaire du dernier état d’occupation se trouvent :

- A et B, le sous-sol d’un grand bâtiment rectangulaire séparé en deux par un mur médian. On y accède par un escalier ;

- C, à un niveau plus élevé au nord. On y accède à l’ouest par une marche et à l’est par un seuil en schiste débouchant sur un escalier ;

- D, une tour d’escalier ;

- E, la base d’une petite tour carrée à usage de latrines vraisemblablement ;

- F, une courette délimitée par le mur d’enceinte et les murs extérieurs des autres bâtiments.

Les matériaux employés ont une provenance presque exclusivement locale, de la pierre communément appelée « poudingue pourpré ».

Plan sommaire de la zone fouillée
(dernier état d’occupation des bâtiments)

Précédent

THE DWELLINGS

 

Here we find a residential area dating from the fifteenth or sixteenth century, arranged around a large rectangular building : The great hall was on an upper floor.

To reach this it was necessary to cross the small square room and go up the staircase. This room, which would have been used as a dining or banqueting hall, was equipped with latrines, the foundations of which are well preserved.