Association de Sauvegarde du

CHATEAU DE GAVRAY

Les familles Quarrel-Drengot et Hauteville

 

La famille Quarrel-Drengot


1016 - Osmond Drengot, issu d’une grande famille originaire des Carreaux près d’Avesnes-en- Bray, est banni pour le meurtre d’un proche du duc de Normandie, Guillaume Werlenc, comte de Mortain. Il quitte le duché normand en compagnie de quatre de ses frères, dont Rainulf, pour l’Italie méridionale à la tête d’une bande armée d’environ 250 normands, se mettre au service des ducs et princes locaux comme mercenaires.
1029 - Rainulf Drengot, au service du duc de Naples, en récompense des services rendus, reçoit le « comté d’Aversa », première principauté normande dans la région.
Le camp de Rainulf voit ses effectifs renforcés de normands et de bandits de la région. La langue et les coutumes normandes soudent ce groupe hétérogène en un semblant de nation.
1037 - Conrad II le Salique, empereur du Saint Empire Germanique, destitue Pandolf IV de Capoue et reconnait Rainulf comme « comte d’Aversa » tenant son pouvoir directement de l’empereur.

La famille Hauteville


Tancrède de Hauteville est issu d’une famille de la noblesse normande, dont huit des douze enfants partent s’illustrer en Méditerranée. Ils arrivent en Italie du sud en :
-1035 - Guillaume, un colosse surnommé Bras de Fer, en compagnie de son frère Drogon,
-1044 - Onfroi,
-1047 – En mai, après la mort de son frère Guillaume, Robert, un géant surnommé Guiscard le rusé,
-1057 – Roger le cadet, surnommé Bosso.
-1038 / 1040 - Une troupe de normands est envoyée en Sicile avec un contingent lombard pour combattre, les Sarrasins, sous les ordres des Byzantins. Ils sont battus, mais les premiers membres de la famille Hauteville, notamment Guillaume, Bras de Fer, y gagnent leur renom en combattant pour Georges Maniakès, général bysantin.
1040 - Après l’assassinat du capétan Nicéphore Doukeinos à Ascoli, les Normands veulent élire un chef issu de leurs rangs, mais soudoyés ils préfèrent élire Pandolf III, prince de Bénévent (Lombardie).
1041 - L’armée normande inflige, à la bataille de Montemaggiore près de Cannes, une écrasante défaite aux byzantins.
Le 3 septembre - Les Normands élisent finalement un chef issu de leurs rangs, Guillaume Hauteville, Bras de Fer, avec le titre de « comte ». Ils demandent aussitôt à Guaimar IV de Salerne de reconnaitre leurs conquêtes.
1042 - Guillaume et Drogon de Hauteville jettent peu à peu les fondements du futur royaume normanno-sicilien, profitant des guerres intestines et des divisions qui affaiblissent les détenteurs du pouvoir local.

 

  Armes de la Maison des Hauteville 
 

1043 - Guaimar IV partage, à Melfi, la région en 12 comtés destinés aux chefs normands, dont :
-Ascoli à Guillaume qui devra épouser Guida, fille de Guy, duc de Sorrente et nièce de Guaimar,
-Acerenza à Asclettin,
-Montepoloso à Tristan,
-Monopoli à Hugues Tuboeuf,
-Trani à Pierre,
-Venosa à Drogon de Hauteville ,
-Monte Gargano à Rainulf Drengot.
Le premier état normand d’Italie vient d’être créé. Les Normands reproduisent le modèle féodal dominant dans la France du Nord et inconnu en Italie méridionale, mais ils n’acceptent pas d’autorité supérieure.
1044 - Guillaume et Guaimar IV entament la conquête de la Calabre.
1045 - Guillaume est défait en Apulie à Tarente par Argyrus, général byzantin,malgré la conquête de Bovino par son frère Drogon.

Château de Melfi   

1046 - Guillaume décède, son frère Drogon lui succède avec le titre de « comte des Normands de toute la Pouille et de toute la Calabre », son autorité ne se limite donc pas aux seuls territoires conquis mais également à ceux qu’il souhaite conquérir.
1048 - Avènement de Léon IX, nommé par l’empereur Henri III. Pape réformateur, il n’accepte pas que la papauté et ses alliés traditionnels soient menacés par les Normands.
1051Drogon est assassiné.
1052 – Guaimar V est assassiné.
1053 – Le 17 juin, le pape, qui a réunit une grande armée composée d’Italiens épaulés par des Grecs envoyés par Constantin IX, et des chevaliers allemands recrutés grâce à l’appui de l’empereur Henri III, décide de diriger lui-même les opérations. La bataille a lieu à Civitate, dans le nord de la Pouille, les Normands en sortent vainqueurs et Léon IX est fait prisonnier. Le pape admet la légitimité du pouvoir des Normands qui, en échange, se reconnaissent comme ses fidèles.

La période du mercenariat normand prend fin et deux grandes principautés normandes émergent, le comté d’Aversa, plus tard principauté de Capoue, et le comté d’Apulie qui deviendra duché d’Apulie. Toutes les deux doivent allégeance à l’empereur du Saint- Empire Romain Germanique.

 
  Léon IX 
 

1057 - Onfroi de Hauteville meurt et son jeune frère Robert lui succède sans difficulté.
1058 - Richard d’Aversa, fils de Rainulf, s’empare de la principauté de Capoue.
1059 - Robert de Hauteville conclut une alliance avec la Papauté, il a très vite compris l’importance et l’influence de l’Eglise. En échange de sa vassalité pontificale, il est reconnu duc de Pouille et de Calabre, ainsi que de la Sicile à conquérir. Richard d’Aversa devient prince de Capoue.
Si Robert n’a pas réussi à unifier toutes les possessions normandes, il a acquis le titre ducal conféré par le pape, hissant ce petit seigneur du Cotentin, au même rang que son contemporain Guillaume le Bâtard.
Deux duchés existent désormais aux deux extrémités de l’Occident, leurs chefs vont s’illustrer dans des conquêtes extraordinaires : l’Angleterre pour l’un, l’Italie du Sud et la Sicile pour l’autre.

Robert de Hauteville dit Guiscard déclaré duc par le pape Nicolas II  

Précédent